Melting Pot

Equipe

COUTURE Lola, LENCLEN Agathe, MAURIÈS Benjamin-William, PACCINI Bruno

Synopsis

Bleu et Rose sont deux pots de peintures qui passent leurs dernières heures à discuter au bord d’une fontaine à Paris. Malheureusement, un peintre vide peu à peu ses deux pots pour colorer sa toile sur son pupitre en bois, et Bleu et Rose se sentent dépérir. Mais leur destin haut en couleurs les réunira sur la toile…

Scénario

Sur le bord d’une magnifique fontaine à Paris, deux pots de peintures, Bleu et Rose, se font du charme. Le peintre, affairé, use de ces couleurs pour donner vie à la toile qu’il a disposée sur son pupitre en bois. Il pioche donc alternativement dans chacun des pots. Bleu fait de malicieux clins d’œil à Rose, qui au départ détourne le regard, puis rougit et passe du rose au rouge. Le peintre, et alors très surpris et s’étonne, avant que la couleur de Rose redevienne sa couleur originale. Les deux pots tentent de se rapprocher par de petits sauts de cabris, mais n’y parviennent que très peu. Malheureusement, les deux pots se vident et se voient dépérir et être désunis pour toujours. Mais cela est sans compter leur présence réunis désormais sur la toile, avec leurs couleurs qui s’entrelacent et se mélangent.
– L’idée du film est inspirée des courts métrages de la société Pixar, souvent muets et amusants et dont les thèmes sont très bien définis et originaux. Ils donnent d’ailleurs vie à des objets à priori inanimés.

– Seuls les pots auraient leur couleur propre visible à l’image (le bleu et le rose) et seules leurs expressions faciales et leurs onomatopées seraient audibles.

– La scène d’ouverture serait un plan large présentant la place où se situent les protagonistes, avec un léger zoom avant. Un grand fond vert permettrait d’y incruster la place de Paris ensoleillée.
– Puis la caméra se rapproche pour que l’on observe les deux pots de peintures.

* Les pots seraient ouverts sur le dessus, on verrait leur couleur grâce à une vue en plongée.

* L’échange entre les pots de peinture se ferait subtilement (clin d’œil, rougissement, …).

Dans les deux cas, des gouttes sur le bord des pots pourraient symboliser des larmes de tristesse pour ces derniers.

– On ne verrait également que les mains et bras du peintre tout le long du film.

– Pour éviter trop de difficultés d’intégration, et pour avoir plus d’homogénéité, il est possible que nous modélisions le fond et peut être le peintre même en 3D comme les pots.

Storyboard

STORYBOARD

Note d’intention

Le mini-film serait entièrement tourné en noir et blanc, et serait un hommage au style du film « The Artist » car il n’y aurait également aucun dialogue.
Toute l’histoire se baserait sur la séduction de deux personnages pour se finaliser par leur union et ceci joué seulement sur de la gestuelle et des expressions. D’ailleurs le dernier plan avec le mot « FIN » qui se transforme et le petit pot de peinture violette symboliseraient clairement cette union.Le choix de Paris est principalement du à l’aspect romantique de l’histoire.
Le fait que ce soit deux pots de couleurs différentes peut suggérer la mixité mais ceci est laissé à l’imaginaire du spectateur. C’est pour cela que nous avons choisi de ne pas donner de noms réels aux pots.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *