Projet 4 -2012 : Une touche de couleur

Équipe :

 

HAENER Guillaume
PRON Alexandre
BURON Cédric

 

Synopsis :

 

Dans une ville en noir et blanc, un jeune garçon s’ennuie. Alors qu’il s’assoit, ils s’imagine qu’une goutte d’eau tombée au creux de sa main prend subitement vie et apporte de la couleur à sa vie. Elle finit cependant par disparaître.

 

Scénario:

Nota Bene : le scenario est à peu près fixé, mais il peut encore être modifié.

  • Scène 1 : Le garçon, rentre de l’école dans la rue d’une ville en noir et blanc, le soir, avec un air d’ennui profond, il avance en trainant des pieds. Il rentre chez lui; ses parents se disputent. Il ressort dans la rue et s’assoit sur le trottoir.
  • Scène 2 : Une goutte d’eau coule d’une gouttière (visible ou invisible) dans la main du garçon.  Elle prend vie : dans un monde en 2D et en noir et blanc, elle est, elle, en 3D et en couleur (bleue). Elle a des yeux et des petites pattes lui poussent et s’anime, danse pour faire plaisir au garçon. il s’amuse et rit; il se colorise peu à peu. Une fois sa mission remplie, la goutte saute de sa main et disparaît.
  • Scène 3 : Le garçon est content. Le monde est toujours gris mais lui est désormais en couleurs.

 

Progression :

 

Cédric :
Dimanche 5, tutoriel sur Synfig, dessin (statique).
Lundi 6, tutoriel sur Synfig, animations et « bonesage ».
Mardi 7, début de la construction du premier décor : la ville.
Mecredi 8, fin de la construction du premier décor : la ville.
Dimanche 19 février : Les animations (3), ainsi que les décors (5) sont finis. Il me reste maintenant à (co?)réaliser la présentation pour jeudi.

 

Storyboard :

Présentation des différents plans (les informations sonores seront en italique):

Plan n°1: Fond fixe d’une ruelle vide, décord urbain de fin de journée. Bruit de ville (voitures, voix,…). Le personnage entre dans l’image par un côté, il traine les pieds avance. En avançant, les bruits de la ville augmente mais laisse place à un bruit de dispute (voix d’homme et de femme). Pendant son trajet, une gouttière goutte de manière régulière. Arrivé à un endroit de la ruelle, l’enfant soupir et lève la tête.

Plan n°2: Vision en contreplongée depuis la rue (au travers des yeux de l’enfant) du haut d’un immeuble (plusieurs fenêtres illuminées), une fenêtre est ouverte et les bruits de la dispute sortent de là. Bruit de porte et de pas, puis d’un escaliers qu’on monte lentement. Nouveau bruit de porte, la dispute s’arrête un moment puis reprend. Une porte s’ouvre et se ferme rapidement, bruit d’un escalier qu’on dévale. En même temps, une fenêtre s’ouvre et une mélodie triste d’un instrument s’en échape. La fenêtre d’où sortent les bruits de dispute se ferme.

Plan n°3: L’enfant est assit sur le trottoir, il soupire. Une goutte d’eau tombe de la gouttière près de lui avec un petit bruit. Il tourne la tête lentement, puis tend la main et reccueille la suivante. La musique s’arrête, puis repprend sur une mélodie joyeuse. L’enfant penche la tête vers sa main.

Plan n°4: Gros plan sur la main et une goutte d’eau fixe. La musique est de plus en plus joyeuse, la goutte d’eau se relève et s’anime. Elle regarde autour d’elle, fait mine de voir l’enfant et a l’air surprise. Elle se penche sur les côtés, semble comprendre que quelque chose ne va pas, puis sourit. Elle tourne en sautant dans la main en rythme. Elle s’arrète, bruit ta-dsaa comme au cirque, l’enfant gromèle (un peu de couleur apparait puis disparait très rapidement en même temps).
La goutte fronce les yeux, se prépare, fait un salto * ta-dsaa*, l’enfant a un petit rire(plus de couleur vient, seulement un peu reste).
La goutte sourit, se concentre puis s’étire, des pointes sortent d’elle puis elle inspire et revient à son état normal *ta-dsaa*, l’enfant rit franchement.(toute la main se colore)
La goutte sourit, elle s’eloigne au bord de la main et se sert d’un doigt comme d’un plongeoir, elle saute et disparait.

Plan n°5: Dernier plan, fixe. On retrouve l’enfant de face, en couleur, le sourire aux lèvres. FIN

Note d’intention :

Les logiciels utilisés sont Synfig pour la 2D et 3ds max pour la 3D.

Le but est de créer un monde poétique, en noir et blanc, mais qui reste malgré tout réalisable à notre niveau et avec des logiciels comme Synfig (animation 2D offrant de nombreuses possibilités) et 3DS max. Nous utiliserons Première pro ainsi que possiblement quelques effets d’After Effect combiner les 2 vidéos (2D et 3D).

Pour les bruitages et la musique, nous utiliserons un studio ainsi que de la MAO. La musique sera un morceau de Chopin, modifié par nos soins.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *